Lettre aux militants Verts, au réseau et aux groupes Europe Ecologie et à tous les citoyens de Rhône-Alpes

 

Lettre aux militants Verts, au réseau et aux groupes Europe Ecologie et à tous les citoyens de Rhône-Alpes

 

Elections régionales 2010 – Les Verts - Europe Écologie

 

 

Philippe Meirieu

meirieu.rhonealpes@laposte.net

 

Madame, Monsieur,

Chère amie, Cher ami,

 

Comme vous le savez peut-être, j’ai été sollicité, à la fin du mois d’août, pour prendre la tête de liste d’Europe Ecologie lors des prochaines élections régionales en Rhône-Alpes. Cette demande a émané de militantes et militants « verts » de la Région et elle a été relayée ensuite pas les animateurs nationaux du mouvement Europe Ecologie.

J’ai fait savoir que j’acceptais cette proposition avec enthousiasme, tant l’enjeu était important… Mais seulement dans la mesure où elle pouvait faire l’objet d’un large consensus au sein des Verts et d’Europe Ecologie. Dans la mesure, aussi, où elle permettait de rassembler, au-delà, tous les habitants de la région, qui, sensibles à l’urgence écologique et à la nécessité d’un renouveau démocratique, pouvaient se regrouper pour construire ensemble, un grand mouvement autour des valeurs de l’écologie politique : préserver et restaurer la richesse de notre environnement, s’engager dans la transformation écologique de nos territoires, de notre économie, de notre société, mettre la solidarité en actes au cœur de l’action politique et faire émerger une démocratie de proximité impliquant tous les citoyens dans la recherche du « bien commun ».

Je crois aussi qu’il est absolument urgent de dégager la vie politique des pratiques archaïques dans lesquelles elle s’est enkystée : querelles de courants et de personnes entre des « professionnels de la politique » qui cumulent de multiples mandats et responsabilités, vision technocratique et segmentée des problèmes, absence de véritable écoute des citoyens et des problèmes concrets auxquels ils sont affrontés, frilosité généralisée dès qu’il s’agit de penser, de manière visionnaire – et pas seulement gestionnaire – notre avenir.

-o0o-

Militant depuis toujours pour un monde plus responsable et plus solidaire, je me suis orienté progressivement vers une vision plus globale des questions éducatives et sociales. Il me semble aujourd’hui que mon parcours me met complètement en phase avec l’action des Verts et les idéaux qu’ils partagent avec Europe Ecologie. Il me semble aussi que mon implantation dans la région dans le tissu scolaire, associatif, culturel, dans le domaine sanitaire et social comme dans celui de la formation d’adultes, au coude à coude avec de nombreux militants de l’environnement, des ONG, des initiatives citoyennes de toutes sortes, me permet de m’engager comme tête de liste d’Europe Ecologie en Rhône-Alpes, avec la conviction de bénéficier d’un réseau dynamique et de venir enrichir le travail remarquable effectué auprès des habitants de la région par les Verts depuis plusieurs années.

Dans cette perspective, j’ai, conformément à une demande des Verts, rédigé une « profession de foi ». Aujourd’hui, les Verts ont décidé de départager par un vote, le 7 novembre, celui ou celle de leurs militants qui sera « le premier ou la première d’entre eux » lors des élections régionales. Pour ce qui concerne la tête de liste, elle sera désignée officiellement par un Comité d’animation et de pilotage comprenant à parité des représentants des Verts et des représentants d’Europe Ecologie… Afin d’éclairer les uns et les autres, j’ai décidé de rendre publique ma profession de foi et de la placer sur un site qui recueillera, à partir d’aujourd’hui, les soutiens, les contributions, les propositions : http://meirieu2010.over-blog.com

Il s’agit là, pour moi, de clarifier ma démarche et de contribuer à un débat serein… avec comme perspective de m’associer à une dynamique et de créer les convergences qui permettront ensemble de gagner la Région Rhône-Alpes, d’en faire une région pionnière et exemplaire tant sur l’urgence écologique que sur la participation citoyenne.

Je me permets donc de vous joindre ma « profession de foi » en espérant que vous y trouverez de l’intérêt. Si ma démarche vous paraît intéressante et utile, vous pouvez vous y associer dès aujourd’hui et tout au long des prochaines semaines :

  • En manifestant votre soutien à ma candidature : il vous suffit d’envoyer vos noms et prénoms, votre statut ou profession et votre département à mon adresse électronique ( meirieu.rhonealpes@laposte.net ). Vous pouvez aussi vous engager en tant qu’association ou groupe dès lors que la démarche est effectuée par le ou la responsable habilité.

  • En rédigeant un texte de soutien, même court, précisant les raisons pour lesquelles vous soutenez ma démarche.

  • En me communiquant des suggestions, des propositions, des pistes pour enrichir le projet que nous pourrions porter ensemble : quelle région voulez-vous ? Que souhaitez-vous concrètement pour permettre un développement plus harmonieux et solidaire ?

  • En faisant suivre ce message à toutes les personnes intéressées et qui seraient susceptibles de rejoindre ce projet.

Attention ! Aucune signature ni contribution ne sera recueillie directement sur le site afin de pouvoir en vérifier la provenance et l’exactitude. Merci d’utiliser systématiquement l’adresse électronique.

Les résultats obtenus par Europe Écologie aux élections européennes constituent un formidable espoir pour avancer vers une autre conception de la politique, encore plus proche des personnes et de leurs problèmes, mais plus attentive aussi aux enjeux fondamentaux de notre planète et surtout à la crise écologique que nous vivons.

Relier le quotidien et le planétaire, sortir d’une politique gérée à court terme par les appareils bureaucratiques, promouvoir une démocratie de proximité dans les territoires, faire de la solidarité le principe central de toute action publique, lutter contre la marchandisation du monde, s’engager résolument contre tout ce qui compromet notre avenir collectif… voilà des enjeux qui me paraissent urgents et au service desquels je souhaite pouvoir maintenant travailler pleinement.

Je vous remercie de votre attention et vous assure de ma détermination à lutter au coude à coude avec tous ceux et toutes celles qui croient aujourd’hui que la solidarité est la seule manière de laisser à nos enfants et petits-enfants un monde habitable mais aussi de leur permettre de créer un monde meilleur.

 

 

Philippe Meirieu

Professeur en sciences de l’éducation à l’université LUMIERE-Lyon 2

 

 

 

 

 

 

P.S. : Vous trouverez sur WIKIPEDIA une biographie dont je ne suis pas l’auteur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Meirieu

- Vous trouverez également sur mon site ( www.meirieu.com ), parmi d’autres textes, mon intervention au Forum Planet’Ere concernant l’éducation à l’environnement et au développement durable : « Du monde-objet au monde-projet » (UNESCO – 2001) : http://www.meirieu.com/ARTICLES/MONDE%20OBJET_PROJET-RTF.pdf

- Enfin, je me permets de vous signaler l’introduction de mon dernier ouvrage Lettre aux grandes personnes sur les enfants d’aujourd’hui (éditions Rue du Monde) qui porte pour titre : « Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? Quels enfants allons-nous laisser au monde ? »