Quels enfants allons-nous laisser au monde ?

Publié le par Meirieu 2010

"Il ne s’agit pas seulement de mettre au monde des petits d’hommes et de les abandonner ensuite aux marchands qui guettent leur proie, aux gourous en quête de dévots ou aux jeunes loups prêts à les enrôler dans une farouche lutte des places. Il s’agit de former des hommes debout. Des êtres capables d’assumer notre histoire et de penser par eux-mêmes. De s’émanciper de toute forme d’emprise, de s’associer pour construire ensemble du « bien commun », d’inventer des projets neufs capables de mobiliser les hommes et de promouvoir un peu plus d’humanité dans ce monde. Des êtres qui puissent résister au déchaînement des pulsions qui nous menace et y opposer une détermination sereine pour construire une paix qui ne soit pas celle des cimetières. Des êtres qui ne se bercent pas d’illusions, mais puissent concrètement, au quotidien, élaborer les conditions de la survie de notre planète et travailler pour un monde à

hauteur d’homme. Modestement – car nous savons maintenant à quel point les messianismes sont dangereux – mais obstinément – car il est temps de mettre un terme à notre désastreuse hésitation.

À la question « Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? » – question qui reste plus que jamais d’actualité – il est donc urgent d’en ajouter aujourd’hui une autre : « Quels enfants allons-nous laisser au monde ? ».

Notre avenir n’est pas écrit. Cela signe notre impératif : éduquer nos enfants pour qu’ils l’écrivent."

LETTRE AUX GRANDES PERSONNES SUR / LES ENFANTS D’AUJOURD’HUI

Philippe Meirieu / Editions Rue du Monde / 2009

Publié dans Meirieu l'écolo

Commenter cet article